LE traitement des palmiers


Les NEMATODES par PROTECTION BOTANIQUE

Les Nématodes sont un groupement de vers non segmentés, de forme cylindriques, libres ou parasites, et représentent une part très importante de la biodiversité terrestre et constituent, en nombre d'individus, les 4/5 -ème du règne animal.

 

Groupement rassemblant environ plus de 3 000 espèces, dont parmi elles, un certain nombre parasitent des plantes, des champignons et même des animaux.

 

Cependant, la plupart participent au bon fonctionnement des écosystèmes et favorisent le renouvellement des sols ainsi que la croissance des plantes, à qui il apporte des nutriments.

 

Dans la lutte contre les ravageurs du palmier, tels que le charançon rouge ou encore le papillon paysandisia, les nématodes constituent un moyen de lutte très efficace en agissant comme insecticide biologique.

 

Dilués dans une solution et pulvérisés à même les palmes jusqu'au cœur du tronc (aussi appelé "stipe") avec l'aide d'une perche télescopique, les nématodes pourront, ainsi, agir en profondeur et atteindre l'intérieur de l'arbre.

 

Si l'infection est détectée à temps, les nématodes, inoffensifs envers les végétaux, peuvent sauver n'importe quel palmier et palmier dattier, si l'infection de celui-ci est constatée à temps.

 




Comment reconnaitre un palmier infecté?


Arbres emblématiques du bassin méditerranéen, les palmiers subissent depuis 2004, suite à l'importation d'individus infectés, l'invasion du charançon rouge et du papillon Paysandisia.

 

Si l'insecte adulte affecte l'arbre au point de constater les dégâts à l'œil nu, les larves, quant à elles, sont plus dangereuses.

 

Les larves du charançon vivent généralement dans les tissus mous de la couronne de l'arbre, la partie supérieures du tronc, ou la base de pétioles du palmier, ce qui les rend indétectables.

 

En ce qui concerne le papillon paysandisia, seules les larves sont nocives pour l'arbre, dans lequel elles se développent et creusent leur galeries.

 

Quelques symptômes peuvent cependant vous amener sur la piste de ces nuisibles :

 

-  Dans un premier temps, vous remarquerez un changement au niveau des palmes, qui seront encochées, comme coupées aux ciseaux.

 

-  Les palmes centrales finiront par être rongées.

 

-  Vous pourrez également remarquer la présence de cocons aux pieds de vos arbres.

 

-  Les palmes centrales s'affaisseront et tomberont, ce qui pourra désaxer l'arbre et engendrer une dissymétrie.

 

-  Des suintements bruns ainsi que des trous à la base des pré-palmes (ou rachis).

 

-  Vous pourrez noter la plupart du temps la présence de sciure, ce que rejettent les insectes en rongeant l'arbre.

 

Malgré un examen attentif, c'est généralement une fois l'infestation bien avancée que l'on peut remarquer les premiers symptômes, mais tout n'est pas perdu!

 

L'insecticide biologique aux nématodes est, au demeurant, très efficace pour sauver les palmiers, dont certains possèdent une capacité de régénération plus importantes que d'autres, c'est le cas notamment du palmier Phoenix.



Les palmiers les plus courants


LE PHOENIX CANARIENSIS

 

- ou le dattier des canaris - fait beaucoup de dattes mais non charnues (elles ne sont pas consommables). Avec une couronne de feuilles pouvant atteindre 4 mètres d'envergure et son stipe relativement lisse, c'est un des favori de la cote d'azur! il peut atteindre 18 mètres de hauteur, cependant, il n'est pas très résistant au froid.

il peut survivre jusqu'à - 10°C et est, malheureusement, la cible favorite du redoutable charancon-rouge.

LE PHOENIX DACTYLIFERA

 

- ou palmier dattier - Donne de beaux fruits comestibles, mais est un peu plus rare que les autres dans la région PACA. Plus petit et plus fin que le PHOENIX CANARIENSIS, il donnera de belles palmes bleutées, il sera aussi plus résistant au froid.

Comme son homologue des canaries, il sera une cible de prédilection pour le charançon-rouge, qui aura fini de le consommer entièrement en une période d'environ un an.

LE TRACHYCARPUS FORTUNEI

 

- ou palmier chanvre (ou de chine) - Est parmi les plus courants de notre région. Il a des feuilles palmées et un stipe couvert de poils (chanvre) sur toute sa hauteur.

C'est le palmier le plus résistant au froid! il peut résister à des températures allant de - 19°C jusqu'à - 20°C !

Mais, encore malheureusement, il est extrêmement sensible au papillon paysandisia (archon) , dont il est la principale cible.


LE CHAMAEROPS HUMILIS

 

- ou palmier nain - Contrairement aux spécimens précédant, le palmier Chamaerops se compose de plusieurs troncs (stipe) et c'est aussi un des seuls palmier d'origine européenne, on pouvait le trouver il y a environ 200 ans à l'état sauvage en France.

Il est résistant au froid (moins que le palmier Trachycarpus) et c'est aussi un des plus résistant aux attaques du papillon paysandisia (archon), mais, depuis quelques années, il se trouve lui aussi touché par le charançon-rouge.

LE WASHINGTONIA ROBUSTA

 

- ou palmier jupon - Est originaire des Etats-Unis et du Nord-Ouest du Mexique, il tient son nom de l'ancien président Georges Washington. Il peut culminer à plus de 20 mètres de hauteur et est relativement résistant au froid ( jusqu'à -10°C). Le Washingtonia Robusta a obtenu son surnom de "palmier jupon" car les palmes mortes restent accrochées longtemps sur le stipe (caractéristique qu'on retrouve sur d'autres Washingtonias, comme le filifera) il est possible de le différencier du filifera en observant le stipe du palmier.

LE WASHINGTONIA FILIFERA

 

- ou palmier de Californie - Est assez ressemblant au Robusta, il a cependant un stipe et des feuilles plus large qui ont une couleur gris-bleutées. Il est un peu plus résistant au froid que le robusta et peut résister à des températures allant jusqu'à -12°C. C'est l'espèce de palmier la plus résistante aux ravageurs tels que le charançon-rouge et le papillon paysandisia, mais peut malgré tout être attaqué, surtout si c'est la seule espèce présente sur une zone donnée.



Protection Botanique se tient à votre entière disposition pour diagnostiquer, prévenir et apporter les meilleurs soins à vos palmiers.





POUR EN SAVOIR PLUS SUR :

LE TRAITEMENT DES PINS


LE TRAITEMENT DES VÉGÉTAUX


VOTRE PROTECTION ANTI NUISIBLES